Un aperçu des recrues les plus performantes de la NBA qui peuvent se qualifier pour les All-Star Games

Les jeunes recrues de la promotion 2021-22 réalisent une sacrée performance en saison régulière. C'est comme si chaque année la qualité des talents entrant dans la ligue ne cessait de s'améliorer.

Avec leurs compétences et leur capacité à tirer des tours, ils sont imperturbables et prêts à défier n'importe qui. En plus des meilleurs choix, certains des faibles choix de premier et de deuxième tour fonctionnent très bien.



Ils se sont frayé un chemin dans le top 10 du classement et le repêchage de cette année pourrait finir par nous réserver des surprises. Avec le vote All-Star en cours, jetons un coup d'œil aux meilleures recrues de la NBA.

1) Evan Mobley (Cleveland Cavaliers, 3e choix)

Moyenne de la saison - 15,0 PPG, 8,0 RPG, 2,7 APG

Poste – Ailier puissant/Centre

Evan Mobley a été une révélation pour l'équipe des Cavs cette saison. Mobley a cette impression de lui et ne ressemble pas du tout à un joueur de première année. C'est un excellent joueur en tête-à-tête en attaque comme en défense.

C'est un bon attaquant à 2 qui sait aussi marquer. Les Cavs ont peut-être trouvé un joyau dans la classe Draft. Lui et Garland sont devenus les pierres angulaires des Cavs et l'équipe peut exploser après le retour de Collin Sexton.

2) Cade Cunningham (Detroit Pistons, 1er choix)

Moyenne de la saison - 15,5 PPG, 5,8 RPG, 5,3 APG

Position – Garde de tir

Cade Cunningham est à la hauteur des attentes du premier choix du repêchage. Ce fut un démarrage lent pour les Pistons car Cunningham s'est blessé au début de la saison. Mais récemment, il a pris feu et a mené l'équipe à quelques victoires.

Les Pistons sont sur la reconstruction et Cunningham sera l'un des joueurs clés pour l'avenir. Il peut marquer à foison comme en témoignent ses 18 points au 3e quart-temps contre le Jazz. Bien que la seule chose qu'il doive améliorer, c'est sa constance et son chiffre d'affaires par match.

3) Scottie Barnes (Raptors de Toronto, 4e choix)

Moyenne de la saison - 14,5 PPG, 7,9 RPG, 3,5 APG

Poste – Garde de tir/petit attaquant

Scottie Barnes s'adapte rapidement à la vie en NBA avec les Raptors poussant le joueur dans la première rotation de l'équipe. Il fait en moyenne 33,7 minutes par match, des chiffres assez élevés pour une recrue.

Bien qu'il donne aux Raptors de bons retours pour ses minutes. Barnes a rapidement amélioré son jeu et son pull a l'air beaucoup plus fluide maintenant que lorsqu'il est entré dans la ligue. Ses compétences défensives se marient bien avec la mentalité des Raptors et il en est certainement un avec un plafond élevé pour l'avenir.

4) Franz Wagner (Orlando Magic, 8e choix)

Moyenne de la saison - 15,5 PPG, 4,7 RPG, 2,9 APG

Poste – Petit attaquant

Franz Wagner a peut-être été la seule bonne chose pour le Magic qui est en difficulté cette saison. Après que le Magic ait échangé la plupart de ses joueurs clés, le club cherche à constituer un noyau plus jeune.

Franz Wagner ainsi que Wendell Carter et Cole Anthony joueront un grand rôle pour le club. Franz peut certainement marquer, c'est clair car il a 35 matchs à deux chiffres dans la saison. L'essentiel pour sa croissance serait de travailler sur son jeu et sa défense.

5) Josh Giddey (Oklahoma City Thunder, 6e choix)

Moyenne de la saison - 11,5 PPG, 7,4 RPG, 6,3 APG

Position – Garde de tir

Josh Giddey a déclaré dans une interview que l'une de ses meilleures compétences est de passer le ballon. D'après son jeu, vous pouvez voir qu'il est un passeur en premier et qu'il maintient toute l'équipe impliquée. Bien que Giddey ait également montré des aperçus de son jeu offensif et porte une menace triple-double.

Il fait partie de la compagnie de grands noms de la NBA comme Magic Johnson, Oscar Robertson et Ben Simmons en tant que recrues avec une moyenne d'au moins 11 points, sept rebonds et six passes décisives par match.

6) Herbert Jones (Pélicans de la Nouvelle-Orléans, 35e choix)

Moyenne de la saison - 8,9 PPG, 3,8 RPG, 1,9 APG

Poste – Petit attaquant

Herb Jones a été l'une des surprises du repêchage. Jones a gravi les échelons depuis la 8e position. Il a bien fait de saisir son opportunité avec les Pélicans. L'absence de Zion signifie qu'Ingram joue en tant qu'attaquant puissant et que Jones a occupé le poste de petit attaquant.

Jones est en train de devenir sa place dans l'équipe première et sera un bon élément une fois que Williamson sera de retour. La constance de Jones sera importante si les Pélicans veulent faire pression pour les places de Play-in d'ici la fin de la saison.

7) Jalen Green (Houston Rockets, 2e choix)

Moyenne de la saison - 15. PPG, 3.2 RPG, 2.2 APG

Poste – Meneur de jeu

Jalen Green a connu un début de saison très excitant avec les Rockets. Le Rookie a une verticale folle pour un meneur de jeu dans la ligue. Sa capacité à grimper dans les airs fait de lui un buteur dangereux.

Bien qu'il ait une mauvaise cote plus-moins (-18,3) et qu'il puisse être un peu négligent avec le ballon. S'il reste en forme, son jeu mûrira et on pourrait s'attendre à ce qu'il gagne quelques places dans le classement des recrues.

8) Chris Duarte (Indiana Pacers, 13e choix)

Moyenne de la saison - 12,9 PPG, 3,9 RPG, 2,1APG

Position – Garde de tir

La meilleure chose à propos du jeu de Chris Duarte est sa confiance en sa capacité à marquer. Le jeu du gars est un marqueur naturel. Au début de la saison, il a affronté Lebron James, et quand d'autres hésiteraient probablement, Duarte n'a pas laissé la pression l'atteindre.

Au lieu de cela, il s'est arrêté sur le roi et l'a encaissé. Bien que ce soit une chose assez normale dans la NBA maintenant, cela en dit long sur la confiance du gars en lui-même. Il peut être un tireur régulier et avoir un pourcentage de buts sur le terrain constant sera un défi pour lui.

9) Omer Yurtseven (Miami Heat, non repêché (2020))

Moyenne de la saison - 5,6 PPG, 6,4 RPG, 2,1APG

Position – Centre

Yurtseven a eu une opportunité avec le Heat et il a tenu fermement cette chance. Il est plus un centre traditionnel, joue physiquement et aime aller fort au bord. Omer a également une bonne vision de voir comment la pièce se développe et l'exécute.

Il a récemment explosé pour un match de 22 points contre les Sixers qui ont l'une des défenses les plus difficiles de la ligue. Miami serait très content de ses progrès et il sera sûrement dans la rotation même après le retour d'Adebayo.

10) Cam Thomas (Nets de Brooklyn, 27e choix)

Moyenne de la saison - 7,7 PPG, 2,5 RPG, 1,1 APG

Position – Garde de tir

Dans une équipe de Nets étoilée, Cam Thomas est devenu le leader de la deuxième unité. Il a cimenté sa place dans le Brooklyn Squad qui a désespérément besoin de pièces clés.

Dans le but d'obtenir une formation de stars, les Nets ont dû sacrifier une grande partie de leur équipe. L'émergence de Cam Thomas a un peu maintenu la pression sur les étoiles alors qu'il donne des scores constants en sortant du banc.

Ce sont quelques-unes des meilleures recrues de la NBA cette saison. Votez pour vos recrues préférées pour une place dans les festivités All-Star de cette année.